Un Grain de Philosophie

A Henriette L.

 Tout être humain veut, croit, désire, espère ;
 Règle commune aux sages comme aux fous.
 Et vous, fillette, à quoi donc pensez-vous
 En demandant un sonnet à grand-père ?

 Il se fait vieux. L’âge efface ou tempère
 Le souffle ardent qui s’agitait en nous.
 Pour ranimer son élan calme et doux,
 Je n’attend pas qu’un miracle s’opère.

 Soyez heureuse, Enfant ; c’est le printemps.
 Tout, près de vous, rit à vos dix-sept ans.
 La vie est belle à la saison des Roses.

 Laissez-moi croire encore, si des pleurs
 Perlaient à vos cils dans des heures moroses,
 Quand la rosée est le charme des fleurs.


A. Lebrun

 

 

Journal des Roses,

janvier 1913

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site