De Victor Hugo

Quelques strophes écrites par Victor Hugo :


 Avril sourit, l’oiseau chante, et dans le lointain,
 Derrière les coteaux où reluit le matin
 Où les roses des bois entr’ouvent leurs pétales
 On entend murmurer les trompettes fatales.

(Victor Hugo, La Légende des Siècles)


 Pas un nuage au ciel. Tout comme nous repose,
 Viens, respire avec mopi l’air embaumé de rose.

(Victor Hugo, Hernani)


 Ce qui sort à la fois de tant de douces choses,
 Ce qui de ta beauté s’éxhale nuit et jour,
 Comme un parfum formé du souffle de cent roses
 C’est bien plus que la terre et le ciel, -c’est l’amour

(Victor Hugo, Chants du Crépuscule)


 Roses et papillons, la tombe nous rassemble
 Tôt ou tard
 Pourquoi l’attendre, dis ? Veux-tu pas vivre ensemble
 Quelque part.

(Victor Hugo, Chants du Crépuscule)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site