Une rose princière

Clotilde Courau et sa rose aux Jardins de l’ Imaginaire

À l’occasion de leur dixième anniversaire, les Jardins de l’ Imaginaire (Terrasson – Lavilledieu, 24) ont procédé au baptême de la rose Clotilde Courau en présence de l’actrice et princesse de Savoie.




Clotilde Courau et sa rose, baptême dans les Jardins de l’Imaginaire, photo Serge Tiar


En 1999, la cité périgourdine de Terrasson-Lavilledieu ouvrait au public ses Jardins de l’Imaginaire parvenus à maturité. Une vaste création contemporaine unique en France et en Europe mariant l’art des jardins à l’histoire de l’Humanité. Pour fêter l’évènement au coeur du printemps, les Jardins de l’Imaginaire ont accueilli une nouvelle variété de rose créée par le rosiériste Fabien Ducher : la rose Clotilde Courau. Cette nouvelle création florale a pris place aux côtés des roses Lolita Lempicka, Stéphanie de Monaco,
Marilyn Monroe et Charles Aznavour.

La rose Clotilde Courau est dotée de qualités remarquables : sa fleur a une forme parfaite, son parfum est délicat, son coloris orangé est frais et l’arbuste résiste bien aux maladies. Une rose à l’image de sa marraine illustre, élégante, mystérieuse et passionnée. À propos de sa rose, Clotilde Courau a déclaré lundi dernier : « Je suis très fière de devenir la marraine d’une si belle fleur et je suis contente de soutenir le travail des artisans, comme celui de Fabien Ducher. Je suis très fière de faire partie de ce jardin de l’imaginaire, qui est aussi jardin de notre Humanité et qui permet à une région entière de travailler, d’exister et de se faire connaître.»

Avec cette création florale, Fabien Ducher honore pour la deuxième fois la Maison Royale d’Italie puisqu’en 1878, la roseraie Ducher avait créé la rose ‘Souvenir de Victor Emmanuel’, aïeul d’Emmannuel Philibert de Savoie, époux de Clotilde Courau. Poursuivant la tradition familiale, six générations après, Fabien Ducher a créé sa roseraie à Châteauneuf (Loire), et se consacre aux roses anciennes et à la réintroduction des créations familiales qui avaient disparu du territoire métropolitain.

Femme de partage et de conviction, Clotilde Courau a souhaité, en accord avec le créateur de roses Fabien Ducher, qu’un don lié à la vente de sa rose soit reversé à l’association Dessine-moi un mouton dont elle est marraine aux côtés de Stomy Bugsy. Cette association vient en aide aux femmes enceintes, aux enfants et aux adolescents atteints par le virus du sida.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×