Roses ardentes


Roses ardentes
Dans l'immobile nuit,
C'est en vous que je chante,
Et que je suis.

En vous, étincelles,
A la cime des bois,
Que je suis éternelle,
Et que je vois.

Ô mer profonde,
C'est en toi que mon sang
Renaît vague blonde,
En flot dansant.

Et c'est en toi, force suprême,
Soleil radieux,
Que mon âme elle-même
Atteint son dieu !

Charles VAN LERBERGHE (1861-1907)
(Recueil : La chanson d'Eve)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×