Ronsard

Prends cette rose aimable comme toi,
 Qui sers de rose aux roses les plus belles,
 Qui sers de fleur aux fleurs les plus nouvelles,
 Qui sers de muse aux muses et à moi.

 Prends cette rose, et ensemble reçois
 Dedans ton sein mon cœur qui n’a point d’ailes ;
 Il vit blessé de cent plaies cruelles,
 Opiniâtre à garder trop de foi.

 La rose et moi différons d’une chose :
 Le soleil voit naître et mourir la rose ;
 Mille soleils ont vu naître l’amour.

 Qui me consume et jamais ne repose.
 Ha ! Plut à Dieu, que telle amour, éclose
 Comme une fleur, ne m’eut duré qu’un jour !

 

Célèbre poète français du XVIème siècle, que Jean Dorat en faisant l’anagramme de son nom appelait Rose de Pindare, et à qui Charles IX témoigna une affection toute particulière.

Comme Pétrarque, Ronsard rencontra son idéale. C’était une certaine demoiselle DU Pré, pour laquelle il composa des centaines de sonnets.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site