Renouveau

 Veux-tu mon amour ma jolie
 Penser au secret qui nous lie,
 Te souvenir de nos tendresses
 De nos joies et de nos caresses
 Veux-tu mon amour ma jolie...

 Ainsi que l’an passé, les bois ont reverdi
 Les Roses vont trouver leur éclat, leur parfum.
 Tout est ressucité ! tout chante et resplendit
 Ne faudrait-il pleurer que notre amour défunt ?

 Viens, nous nous sauverons dans ces bois isolés
 Tu voudras t’appuyer sur mon bras gentiment
 Nous aurons oublié les refrains désolés
 Dans ce fouillis de fleurs, sous ce frémissement !

 Vois-tu mon amour ma jolie
 Nos regrets, nos pleurs sont folie !
 Crois-moi sur nos lèvres si proches
 S’évanouiront tous reproches.
 Reviens ! mon amour ma joie...

J. Samuel

 

 

Journal des Roses

Janvier 1907

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site