Les deux roses

 Hier, sous la verte tonnelle,
 J’aperçus Rose qui pleurait,
 Et, pleurant, de larmes couvrait
 Une rose, moins rose qu’elle.

 "Qui peut te causer tel regret ?
 Dis-je à la blonde colombelle.
 "Ah ! Monsieur, répondit la belle,
 Entre nous, c’est un grand secret !

 Je passais là lorsqu’une rose,
 Celle-là que de pleurs j’arrose,
 M’a dit de sa plus douce voix :

 "Rose ouverte plus ne se ferme !"
 Et mon coeur qui s’ouvre, je crois,
 Au petit pâtre de la ferme !"

 
 
Soulary

 

 
Journal des Roses avril 1902

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×