La Rose du premier de l’an

Connaissez-vous la rose-lune
 Connaissez-vous la rose-temps
 L’autre ressemble autant à l’une
 Que dans le miroir de l’étang
 L’une à l’autre se reflétant

 Connaissez-vous la rose-amère
 Faite de sel et de refus
 Celle qui fleurit sur la mer
 Entre le flux et le reflux
 Comme l’arc après qu’il a plu

 La rose-songe et la rose-âme
 Par bottes au marché vendues
 La rose-jeu la rose-gamme
 Celle des amours défendues
 Et la rose des pas perdus

 Connaissez-vous la rose-crainte
 Connaissez-vous la rose-nuit
 Toutes les deux qui semblent peintes
 Comme à la lèvre est peint le bruit
 Comme à l’arbre est pendu le fruit

 Toutes les roses que je chante
 Toutes les roses de mon choix
 Toutes les roses que j’invente
 Je les vante en vain de ma voix
 Devant la Rose que je vois.

Aragon


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×